Maxime +

Aide aux enfants gravement malade de l’Yonne - cancers et leucémies

Accueil > Actions pour les enfants > Projet local Ados à Trousseau > Un projet pour les ados hospitalisés

Un projet pour les ados hospitalisés

mardi 18 mai 2004, par Martine Papanicola

Un projet pour les ados hospitalisés


Depuis deux ans, Maxime + porte un projet d’aménagement d’un espace réservé aux adolescents au sein du service d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de l’Hôpital d’Enfants Malades Armand Trousseau (Paris).

Ce projet, un temps différé, est aujourd’hui en bonne voie de réalisation. Une récente rencontre avec le chef de Service, le Professeur Guy Leverger, favorable depuis le départ, a permis d’arrêter concrètement le lieu. Il pourrait se situer dans une pièce du 2ème étage qui sert actuellement de chambre et s’inscrire dans un projet d’aménagement plus large d’une partie de l’étage.

LES RAISONS DU PROJET


Les adolescents accueillis en service pédiatrique spécialisé subissent non seulement les difficultés de tout enfant confronté à la maladie grave, mais également celles liées à ce passage délicat de l’enfance à l’âge adulte. Ainsi, pour construire leur propre identité, ils aspirent, la plupart du temps, à se retrouver entre eux et s’éloigner des adultes, alors que la maladie les rend encore plus présents (parents, équipe soignante, animateurs) Sans écarter les adultes dont le rôle est primordial dans un tel contexte, un lieu réservé permettrait à ces jeunes d’échanger avec d’autres malades de leur âge et ainsi mieux vivre les périodes d’hospitalisation.

LA PROPOSITION


Ce lieu, aux dimensions équivalentes à une chambre (environ 3 m x 5 m), serait décomposé en deux espaces : l’un avec des bureaux et matériels informatiques,l’autre un espace détente avec chauffeuse et TV.
L’intérêt de prévoir un lieu dans le service est de permettre aux enfants sous perfusion de s’y rendre, et pourquoi pas, sous contrôle, ceux en légère aplasie.

Le lieu serait équipé d’une médiathèque ciblée correspondant, si possible, aux goût des enfants qui souhaiteront la fréquenter. Idéalement, des activités organisées autour d’un thème pourraient rythmer le fonctionnement de cet espace. Si un tel projet ne prétend pas résoudre les problèmes de ces adolescents hospitalisés, on peut espérer qu’il leur ouvrira, de temps en temps, une petite porte vers « autre chose », qu’il voudront probablement maîtriser eux-mêmes.

* QUESTIONNAIRE DE LANCEMENT

Afin de mieux connaître les besoins des adolescents malades, un questionnaire centré sur les activités pratiquées et souhaitées lors des hospitalisations a été remis aux responsables du service.

EQUIPEMENT PREVU

- Mobilier :

  • Coin Banquette-repas
  • frigo

- Matériel Informatique :

  • 3 ordinateurs en réseau avec une
  • connexion Internet / jeux
  • Matériel vidéo :
  • TV / magnétoscope/ console de jeux

- Matériel audio :

  • Mini chaîne / discothèque
  • Matériel de musique :
  • Clavier midi / guitare
  • Bibliothèque, bédéthèque.

BUDGET ETFINANCEMENT

Le budget initial, estimé à 63000 F (environ 9 605 €) hors travaux de réfection, sera complété par le coût d’une finition peinture qui s’avère nécessaire dans le lieu choisi.
En matière de financement, les engagements acquis pour l’heure sont les suivants :

- - Maxime + (35 000 F soit 5 336 €)

- Autres associations (Arc en Ciel, Phares avec Julie, un collectif d’amis de Maxime +)

- Equip’Buro (pour équipement de chauffeuses).

Les démarches se poursuivent en direction d’autres partenaires (associations, distributeurs, spécialistes de matériel informatique et de communication...) pour conforter nos ressources.

Merci à ceux qui souhaitent participer à ce projet de nous contacter

Messages

  • super projet !!!!!! je suis élève aide-soignante à l’AP-HP et mon projet est de bosser avec les ados, notamment en hémato je suis particulièrement attachée aux ados malades car je l’ai moi-même été pendant de nombreuses années et il me semble indispensable de développer davantage l’intégration des ados dans les secteurs pédiâtriques. et il me paraît évident que le cadre même des unités tant au niveau des couleurs que du mobilier fait partie du souci pédiâtrique. alors...carte blanche pour nos ados !!!!!