Maxime +

Aide aux enfants gravement malade de l’Yonne - cancers et leucémies

Accueil > Dossiers > Avec la maladie, la vie continue > Valoriser l’école pendant la maladie : l’engagement d’un parent

Valoriser l’école pendant la maladie : l’engagement d’un parent

mercredi 23 novembre 2005, par Delebecque Marc

Pour mettre rapidement en place un relais pédagogique à
domicile en cas de maladie, un papa se mobilise auprès
du Sapad.

« Le SAPAD ? Service d’Assistance Pédagogique à Domicile intervient
pour tout élève dont la scolarité est interrompue pour maladie grave
ou accident.

La mission première du SAPAD est de proposer des cours à l’élève
absent à son domicile. Ces cours sont assurés prioritairement par
les professeurs de la classe (sur la base du volontariat).
Durant la maladie de Clément, j’ai mesuré combien ce lien avec sa
classe et ses professeurs était déterminant.

Bien que de nombreux enseignants connaissent le SAPAD , il me semblerait
très utile que dans chaque établissement existe un
« correspondant SAPAD » dont le rôle serait :
- d’informer les équipes dirigeantes, mais aussi les CPE, les
infirmières scolaires, assistantes sociales à chaque rentrée scolaire
de l’existence de ce service
- de sensibiliser les équipes enseignantes dès la rentrée
scolaire à la scolarisation des enfants malades
- d’être l’interlocuteur privilégié de l’établissement pour le
SAPAD en cas de nécessité (absence prolongée d’un élève).
Pendant plusieurs mois, les visites hebdomadaires de ses professeurs
ont permis à Clément de ne pas « décrocher » au niveau scolaire mais
aussi, et c’est peut-être le plus important, de ne pas se sentir
« oublié » par son lycée. » M.D.

Pour apporter votre contribution à ce projet,
Contactez Marc Delebecque